Membres | Membres statutaires

Frédéric GRABER

Photo Graber
Chargé de recherche au CNRS - Membre statutaire en activité
Institution(s) de rattachement : CNRS
Equipe(s) : GRHEN

Coordonnées professionnelles

EHESS-CRH
GRHEN
Bureau A4-09
54, boulevard Raspail
75006 Paris

fgraber[at]ehess.fr

01 49 54 24 48

Frédéric Graber est

- membre du Groupe de Recherches en Histoire Environnementale (GRHEN)

- membre associé au Centre Alexandre Koyré (EHESS-CNRS)

- chargé de cours à l’école normale supérieure de Cachan.

- membre du conseil de laboratoire du Centre de recherches historiques

- membre du conseil pédagogique de la mention histoire de l'EHESS

 

Thèmes de recherche

  • Histoire des savoirs et techniques d’anticipation, des savoirs de prévision et de maîtrise du futur (Europe, 18e-19e siècles)

  • Histoire des formes « projet », des formes d’organisation de l’action collective et des décisions collectives dans les domaines technique, scientifique et environnemental (Europe, 18e – 19e siècle)

  • Histoire des enquêtes publiques, des dispositifs de consultation ou de participation aux projets (France, Angleterre, 18e-19e siècles)

  • Histoire de l'affichage administratif (France, 19e siècle)

  • Histoire environnementale : maîtrise technique, consommations et propriétés

  • Histoire de l’eau, de ses usages, de sa qualité, des savoirs sur l’eau, des aménagements hydrauliques, en particulier de l'alimentation en eau des villes (France, 18e – 19e siècles)

  • Histoire du nivellement, des entreprises et des techniques de nivellement et en particulier du Nivellement Général (Europe, 18e – 19e siècles)

 

Projet ANR

Frédéric Graber était porteur du projet « Savoirs et techniques d’anticipation, de prévision et de maîtrise du futur. 18e et 19e siècles » (PROFUTUR), financé par l’ANR dans le cadre du programme Sciences, techniques, savoirs et sociétés (2010-2013).

 

Enseignements 2016-2017

 

Publications

Ouvrage

  • Paris a besoin d’eau. Projet, dispute et délibération technique dans la France napoléonienne, Paris, CNRS Editions, 2009
    (accessible en ligne sur Openedition : books.openedition.org/editionscnrs/9142)

  • Introduction à l'histoire environnementale, Paris, La Découverte (collection Repères), 2014 (en collaboration avec Fabien Locher, Jean-Baptiste Fressoz et Grégory Quenet). Traduction anglaise sous le titre Global environmental history, Sampark (Calcutta, Inde).

Contribution à des ouvrages collectifs

Articles

  • « Enquêtes publiques, 1820-1830. Définir l'utilité publique pour justifier le sacrifice dans un monde de projets », Revue d'histoire moderne et contemporaine, n°63(3), 2016, pp. 31-63.

  • « Quels adieux à Habermas ? Du (difficile) dépassement de L'Espace public en histoire », Participations, n°3, 2014, pp. 189-199.

  • « Concilier sécurité et exploitation ? Distance de réserve, périmètre d’interdiction et opposition des populations aux carrières à plâtre de Montmartre (1830-1840) », French historical studies, n°36(2), 2013, pp. 239-270.

  • « Entre commodité et consentement. Des enquêtes publiques au 18e siècle », Participations. Revue de sciences sociales sur la démocratie et la citoyenneté, n°2, 2012, pp. 93-117.

  • « Formen des Projekts in Frankreich. Bewilligungsverfahren der Verwaltung der Ponts et Chaussées im 18. und 19. Jahrhundert », in Werkstattgeschichte, n°57, 2011, pp. 69-80.

  • « Pour une histoire des formes projet. Du faiseur de projet au projet régulier dans les Travaux Publics (18e-19e siècles) », in Revue d’histoire moderne et contemporaine, n°58(3), 2011, pp. 7-33.

  • « Figures historiques de l’expertise », in Tracés, n°16, mai 2009, pp. 167-175.

  • « Purity and theory – Uses and non-uses of theoretical tools by 1800 Ponts et Chaussées », in Technology and Culture, 49(4), octobre 2008, pp. 860-883.

  • « La qualité de l’eau à Paris, 1760-1820 », in Entreprises et Histoire, n°50, avril 2008, pp. 119-133.

  • « Le nom et le corps – Personnalisation et collectivisation du travail chez les ingénieurs des Ponts et Chaussées autour de 1800 », inSociologie du travail, 49, octobre-décembre 2007, pp. 479-495.

  • « Obvious Decisions: Decision making among Ponts-et-Chaussées engineers around 1800 », in Social Studies of Science, 37(6), décembre 2007, pp. 935-960.

  • « Inventing needs – Expertise and water supply in late eighteenth- and early nineteenth-century Paris », in British Journal for the History of Science, 40(3), septembre 2007, pp. 315-332.

  • « Le nivellement. Une mesure pour l’action autour de 1800 », in Histoire & Mesure, 2006, XXI-2, pp. 93-118.

  • « Article ou Mémoire ? Une réflexion comparative sur l’écriture des textes scientifiques : Navier et l’écoulement des fluides (1822-1827) », in Revue d’histoire des mathématiques, 2004, volume 10, fascicule 2, pp. 141-185.

Autres publications

  • « L'opposition aux carrières à plâtre de Montmartre (1830-1840) », in Thomas Le Roux (éd.) Les Paris de l'industrie (1750-1920), Paris, Créaphis, 2013, pp.122-125.

  •  « Les projets – Formes socio-politiques de l’action », in Vacarme, n° 53, Automne 2010, pp. 25-27.

  • « Le canal de l’Ourcq : entre faveur politique et questions théoriques », in Les dossiers de Pour la Science, 2006, n°27 (mai-juillet), pp. 26-29.

Thèse

  • La délibération technique – Disputes d’ingénieurs des Ponts et Chaussées sous le Consulat – L’affaire du canal de l’Ourcq, Thèse de doctorat en histoire, EHESS, 2004.

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Introduction à l'histoire environnementale

Jean-Baptiste Fressoz, Frédéric Graber, Fabien Locher, Grégory QuenetParis, La Découverte, Repères, 2014, 128 p.Prix : 10€

- Lire la suite

Les paris de l'industrie, 1750-1920

Exposition

- Lire la suite

Risques et accidents industriels (fin XVIIe - fin XIXe siècle)

L’accident technique questionne notre société industrielle ; il est constitutif de la notion de « société du risque » que scientifiques, sociologues, géographes ou anthropologues ont popularisée depuis les années 1980...

- Lire la suite

GRHEN

EHESS-CRH

190-198 avenue de France
75013 Paris, France
Tél. : +33 (0)1 49 54 24 42
ou : +33 (0)1 49 54 25 74
Fax : +33(0)1 49 54 23 99

Dernière modification :
22/05/2017